Etude en bovins viande bio : Trop d'animaux ne sont pas valorisés en bio
0,85 €
Auteur : RIPOCHE Frédéric
Revue : BIOFIL ( ), N° 133 | p. 14-15
Editeur : EDITIONS FITAMANT
En élevage de bovins biologiques, la valorisation des animaux en bio, et notamment des mâles, reste un gros challenge. Si le cheptel bio ne cesse de croître, aussi bien dans les élevages laitiers qu'allaitants, 142 000 bovins sortiraient des circuits bio, contre 129 000 abattus et valorisés dans la filière. Eva Groshens, de l'Institut de l’Élevage-Idele, a présenté des données issues de 96 % des élevages bio français, lors d'un webinaire Grand angle viande, organisé le 17 novembre 2020, permettant ainsi de mesurer l'ampleur du sujet. Plusieurs projets (BioViandes, Proverbial...) s’attèlent actuellement à cette problématique, notamment pour explorer des voies pour mieux valoriser les mâles (croisement...).