Aides à la bio de Eau de Paris : Un dispositif pionnier de PSE
0,55 €
Auteur : RIVRY-FOURNIER Christine
Revue : BIOFIL ( ), N° 136 | p. 12
Editeur : EDITIONS FITAMANT
Une première en France : Eau de Paris, avec le soutien de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, lance un dispositif de paiement pour services environnementaux (PSE) en lien avec les agriculteurs. L’objectif est double : améliorer la qualité des eaux souterraines et limiter, à terme, les traitements de potabilisation. Ce nouveau dispositif fait suite à différentes actions menées, depuis 2007, par Eau de Paris, notamment via des mesures d’aides agro-environnementales (accompagnements techniques, appuis financiers, développement de filières durables…). Mais, après une forte mobilisation, certains agriculteurs se sont désengagés à partir de 2015 (lourdeurs administratives, retards de paiements…). Eau de Paris a alors décidé de développer son propre dispositif de paiement. Après un travail avec le ministère de l’Agriculture pour développer un régime d’aide et une soumission à la Commission européenne, celle-ci a accordé le droit à Eau de Paris de verser ses propres aides. Le dispositif, basé sur des PSE, bénéficie ainsi de 47 millions d’euros sur 12 ans. En un an, 49 fermes se sont déjà engagées (soit 8 200 ha), dont 28 fermes bio. Le montant des aides, pour les fermes bio, varie selon la production, la dynamique du territoire et le nombre d’années de conversion.