Étude du CNRS : la bio peut nourrir l’Europe en 2050
0,55 €
Auteur : BIOFIL
Revue : BIOFIL ( ), N° 137 | p. 10
Editeur : EDITIONS FITAMANT
Selon une étude menée par le CNRS, un système agroalimentaire bio, durable et respectueux de la biodiversité pourrait subvenir aux besoins alimentaires de la population européenne en 2050, soit 601 millions d'habitants selon les estimations de la FAO. Pour cela, il faudrait s’appuyer sur trois leviers : 1 – changer de régime alimentaire en réduisant la consommation de produits animaux, ce qui limiterait l’élevage hors-sol et supprimerait les importations d’aliments du bétail ; 2 – appliquer les principes de l'agroécologie, en généralisant les rotations longues et diversifiées, tout en intégrant des légumineuses, ce qui limiterait le recours aux engrais azotés et aux pesticides ; 3 – rapprocher les cultures et l’élevage dans les territoires, notamment pour générer un recyclage optimal des déjections.