Le déroulage de foin mûr au sol, une méthode pour régénérer ses prairies ?
0,55 €
Auteur : SCHRADER Cindy
Revue : ECHO DU CEDAPA (L') ( ), N° 156 | p. 5
Editeur : CEDAPA (Centre d'Etude pour un Développement Agricole Plus Autonome)
Pour régénérer des prairies peu poussantes ou des zones nanifiées, Ronan Guernion, éleveur laitier bio dans les Côtes d’Armor, réalise du « bale grazing ». Cette pratique consiste à dérouler une botte de foin bien mûr dans une prairie, puis à la faire consommer par le troupeau avec un chargement instantané très fort. Cet éleveur avait, en effet, constaté qu'en déroulant du foin en bâtiment, une quantité de graines importante restait au sol. Il avait également observé que du trèfle violet apparaissait dans ses parcelles à l'emplacement des râteliers. Il en a donc conclu que le foin avait un potentiel semencier non négligeable. Il met en place le bale grazing durant son dernier tour de pâturage, en octobre, et, parfois, lors du premier tour de pâturage, l’année suivante. Il utilise du foin issu de la dernière coupe, récolté fin juillet-début août, dans des parcelles riches en trèfle. Il fait ensuite pâturer ses vaches taries au fil avant et arrière afin d’avoir un chargement très fort (près de 100 UGB/ha) sur une très courte période. Cette méthode n’est applicable que sur les sols portants.