Ceol d’Agreenculture : Nouveau robot autonome
0,55 €
Auteur : ROSE Frédérique
Revue : VITISBIO ( ), N° 12 | p. 48
Editeur : EDITIONS FITAMANT
Au printemps 2021, une dizaine de vignerons, basés dans un secteur allant du Val de Loire au Lot-et-Garonne, ont testé le robot autonome Ceol dans leurs parcelles. Ce robot est issu de quatre générations de prototypes développés par l’entreprise toulousaine Agreenculture. Ceol est doté d’un groupe hydrogène hybride avec un moteur diesel et des batteries, ce qui lui confère une autonomie de 15 à 24 heures. L’entreprise estime qu’il consomme 3 à 5 fois moins de gasoil qu’un tracteur classique (comme il est léger, il a besoin de moins d’énergie pour se déplacer). Ce robot est doté d’un attelage trois points et d’un cadre porte-outil sur lequel peuvent s’attacher des lames interceps, des disques émotteurs ou encore des doigts de binage en étoile. Par ailleurs, le fabricant italien Nobili a adapté un broyeur doté de bords sensibles pour garantir la sécurité. Le prix de ce robot, autour de 50 000 à 55 000 €, est plus accessible que celui d’autres robots autonomes. Ceci s’explique par le fait qu’il ne fonctionne pas qu’avec des batteries et qu’Agreenculture a développé ses propres technologies (l'entreprise n’a donc pas besoin de les acheter). Le lancement commercial de ce robot est prévu pour début 2022.