Plan pollinisateurs 2022-2026

Après l’organisation d’une consultation publique cet été, le plan pollinisateurs pour 2022-2026 a été dévoilé, le 21 novembre, par le Gouvernement. Le dispositif bénéficiera d'un financement d'au moins 115 M€.

Le plan s’articule autour de six axes :

  • Amélioration des connaissances scientifiques ;
  • Leviers économiques et d’accompagnement des agriculteurs/apiculteurs/forestiers ;
  • Accompagnement des autres secteurs d’activités (aménagements urbains, infrastructures linéaires, sites industriels, sites à grande emprise foncière, aires protégées) ;
  • Préservation du bon état de santé des abeilles et autres pollinisateurs ;
  • Réglementation pour la protection des pollinisateurs lors de l’autorisation et l’utilisation des produits phytopharmaceutiques ;
  • Partage des pratiques agricoles favorables aux pollinisateurs.

Le même jour, un arrêté portant sur l’utilisation des pesticides au regard du risque pour les pollinisateurs, mis en consultation en même temps que le plan, a été publié au journal officiel. Il étend notamment les règles d’évaluation de l’ensemble des familles de produits, et non plus seulement les acaricides et insecticides, pour déterminer s’ils peuvent être utilisés sur des cultures en floraison attractives pour les pollinisateurs. 

Les réactions à ce plan très attendu n’ont pas tardé. Dans un communiqué diffusé après les annonces, la FNSEA, qui salue les grandes lignes du plan, s’est montrée plus partagée sur l’arrêté. Pour sa part, l’ONG Pollinis déplore un manque d’ambition sur les pesticides, seul véritable levier pour enrayer l’extinction des pollinisateurs.

24 novembre 2021